L’OSTÉOPATHIE

L'ostéopathie, méthode de thérapie manuelle douce, s'emploie à déterminer et à traiter les tissus en restriction de mobilité. Elle se base sur l'anatomie et la physiologie du corps, pour permettre de prévenir et soigner de nombreux troubles physiques, mais aussi nerveux, fonctionnels ou psychologiques.


Concepts 

Les grands principes de l’ostéopathie reposent sur le concept élaboré et énoncé par son fondateur le Dr Andrew Taylor STILL :

 

« La structure gouverne la fonction »

Ce principe très biomécanique s’établit dans le cadre d’une inter dépendance structure – fonction s’appuyant sur la notion fondamentale de globalité.
« Une entité organique fonctionne correctement si sa situation dans un espace tridimensionnel et ses paramètres de mobilité sont normaux ».

 

« L’unité du corps humain »

Le corps humain est un tout. Il concentre os, articulations, muscles, fascias, vascularisation et innervation. Par interrelation, l’atteinte de l’un de ces éléments entraîne des perturbations sur l’ensemble des autres parties.

 

« La loi de l’artère est suprême »

La libre circulation du sang assure l’intégrité des systèmes de l’organisme et garantit ainsi l’homéostasie.

 

« La capacité d’auto guérison»

Le corps a compétence pour élaborer et fabriquer ses propres substances pour lutter contre les maladies et les troubles toxémiques, cela dans un espace environnemental cohérent. Les principes d’adaptation et d’immunité corporelle dépendent de l’intégrité des mécaniques du corps.

POUR QUI?

 

Sportifs

• Bilan préventif annuel. 
• Suite à une entorse. 
• Suite à une chute, ou à un traumatisme direct. 
• Tendinites (tennis elbow, pubalgies). 
• Douleurs musculaires, aigües ou chroniques. 
• Après une intervention chirurgicale. 
• Séquelles de fractures.
• Amélioration des performances dans le cadre de compétitions. 
• Récupération physique après une compétition.
 

Nourissons

• Bilans : après la naissance et au développement de la station debout. 
• Bilan préventif annuel. 
• Naissance difficile (présentation par le siège, le front ou la face, utilisation de forceps, ventouses, ou cuillères...). 
• Lorsque la naissance a été trop longue (plus de 8h) ou trop rapide (moins de 2h). 
• Lorsque la maman a chuté sur le ventre ou sur le bassin dans les dernières semaines de grossesse. 
• Césarienne faite en urgence.
• Souffrance foetale du nourrisson lors de l'accouchement.
• Naissance prématurée. 
• Asymétrie du crâne, plagiocéphalies (déformation du crâne). 
• Troubles digestifs : reflux, régurgitations, coliques, constipations. 
• Agitation, troubles du sommeil. 
• Torticolis congénital. 
• Cris, pleurs. 
• Retard de l'apprentissage ou troubles liés au développement psychomoteur. 
• Rhinite, bronchites ou otites à répétition.
• Troubles de la succion. 
• Strabisme divergent ou convergent.
 

Femmes enceintes

Lors de la grossesse le corps de la mère change, cette adaptation demandée à l'organisme pour assumer les changements de contraintes et de pression abdominale sont liée à la gestation. 
Ceci se traduit par une prise de poids de 15 à 20 kg accompagnée par des douleurs de dos et des troubles digestifs (reflux gastriques et troubles intestinaux). 

Lors de la grossesse ou après l'accouchement, il est donc fréquent de présenter les douleurs suivantes :

 

• De type " mécanique " : douleurs coccygiennes, douleurs situées au niveau des lombaires, dorsales ou cervicales, sciatalgies, et cruralgies. 
• De type " circulatoire " : sensation de jambes lourdes, hémorroïdes. 
• De type " digestif " : flatulences, digestion difficile, constipation et nausées. 
• De type " gynécologique " : contractions utérines. 
• De type " cicatriciel " : césarienne et péridurale.

 

Vous pouvez également voir l'ostéopathe dans un but préventif afin de préparer le bassin et le plancher pelvien pour faciliter l'expulsion du bébé lors de l'accouchement. 

 

Adolescents

• Bilan préventif annuel. 
• Après un traumatisme récents (entorses, tendinites ou chute sur les fesses).
• Maintenir une mobilité de tout le corps chez les enfants pratiquant un sport, afin de diminuer les contraintes subies et .d'éviter l'apparition de douleurs. 
• Prévenir le développement des scolioses et en freiner l'évolution. 
• Diminuer l'apparition des affections ORL (otites, rhinites, bronchites). 
• Troubles digestifs (constipation, diarrhée).
• Réduire les contraintes que subit la mâchoire lors du port d'un appareil dentaire sur le corps.
 

Adultes

• Bilan préventif annuel, afin de conserver une bonne fonctionnalité du corps et de diminuer les contraintes mécaniques.
• Douleurs du dos (lombalgie, dorsalgie, et cervicalgie).
• Lumbagos (chronique ou en crise). 
• Sciatiques et Sciatalgies. 
• Céphalées et Migraines. 
• Pathologies ORL chroniques (rhinite et sinusite). 
• Douleurs rhumatismales (prise en charge à visée préventive ou pour soulager la douleur). 
• Douleurs musculaires (crampes, contractures). 
• Tendinites. 
• Aide au rétablissement après une intervention chirurgicale (ne pas venir consulter 3 semaines après l'intervention afin de permettre une cicatrisation correcte). 
• Accompagnement pour les pathologies lourdes afin d'en soulager des douleurs, diminuer l'importance des atteintes fonctionnelles liés aux symptômes de la maladie. 
• Problèmes digestifs : reflux acides, pesanteur d'estomac, troubles du transit, colopathies fonctionnelles.
• Problèmes gynécologiques : douleur au bas ventre, au dos, dans les jambes ou dans les fesses pendant les règles.
• Tout inconfort : votre ostéopathe grâce à votre anamnèse et un bilan rigoureux analysera et saura vous orienter si votre pathologie nécessite d'autres thérapies.
 

Seniors

En avançant dans l’âge, le corps connait un vieillissement naturel. Le squelette et les articulations s’usent, les tissus du corps se relâchent par endroit et s’enraidissent à d’autres. Il est aussi fréquent qu’apparaissent des pathologies telles que diabète, troubles cardio-vasculaires ou encore des maladies neurologiques.

Une prise en charge ostéopathique vous permettra d’améliorer votre santé en vous aidant à recouvrir une meilleure mobilité, une aisance physique et un confort de vie.

• Douleurs et raideurs articulaires

• Douleurs neurologiques

• Maux de tête ou vertiges,

• Difficultés à se déplacer ou à se mouvoir

• Arthrose ou rhumatisme,

• Crampes

• Troubles du sommeil, digestifs ou urinaires (incontinence, difficultés).

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon